Pilote Malles Motos - sans assistance

Moto 18 Rallye Raid

YANNICK GUYOMARC'H

 12345678910111213
Scratch 149 135 115 114 87 85 83 83 80 78 79 78 77
étape 149 134 115 114 87 85 83 83 80 78 79 78 77
Général 149 135 116 112 87 85 84 83 81 80 79 78 78

Yanncik Guyomarc'h - Dakar 2014

Yanncik Guyomarc'h - Dakar 2014

Bonjour à tous,

Ne voyant pas Yannick sur la ligne d'arrivée de l'étape d'hier, nous avons pris contact ce matin avec le PC Course de PARIS à 7h00 ce matin (heure française).
Ce dernier nous a indiqué que Yannick était arrivé au Bivouac de EL SALVADOR depuis environ une vingtaine de minutes et qu'il aurait peut être le temps de faire sa mécanique.
Nous imaginons aisément que l'homme et la machine ont souffert durant cette très longue étape.
Yannick n'apparaît pas au classement général (peut être pas encore mis à jour), mais part aujourd'hui sur la 12ème étape qui mène à LA SERENA en 78ème position (étape encore longue et difficile mais apparemment dernière difficulté avant l'arrivée à VALPARAISO).
Yannick va devoir puiser dans ses réserves pour terminer cette étape, mais depuis le départ il nous a montré qu'il ne manquait pas de courage, ni de détermination et son mental est plus qu'impressionnant.

A bientôt
Pr Yannick n°118

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 11 : ANTOFAGASTA - EL SALVADOR

"Bonsoir à tous,

Une longue étape aujourd'hui car même s'il y avait 200 km de neutralisation, il faut rouler quand même.
Je me suis arrêté pas mal de fois, je m'endormais sur la moto.
J'ai d'ailleurs pris le départ de la deuxième partie de la spéciale avec 30 minutes de retard car je dormais.
Je me suis arrêté dans un café et là j'ai retrouvé par hasard Gilbert et Sophie SUMAT, des sponsors que je devais voir ce soir au bivouac, qui se sont arrêtés en voyant ma moto. Nous avons bu ensemble un café et je suis reparti vers ANTOFAGASTA.
Ce soir, je me suis fait strapper l'épaule car je sens une douleur à la suite de ma chute d'avant hier.
J'ai resserré les supports de navigation  mais je n'ai pas redressé l'avant car j'ai peu peur de casser une pièce alors je la laisse comme ça, je vais nettoyer ou changer les filtres et puis je vais me coucher car demain une très grosse étape m'attend, je crois qu'il y a à peu près 600 Km de spéciale.
A bientôt

Yannick 118"

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 10 -IQUIQUE - ANTOFAGASTA

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 10 -IQUIQUE - ANTOFAGASTA

Daka 2014 - Le Bivouac Etape 10 -IQUIQUE - ANTOFAGASTA

Bonjour à tous,

La spéciale s'est terminée, non sans mal.

Ce matin, je partais déjà dernier avec ma performance de la veille, et mon iritrack ne fonctionnait pas bien et je ne suis pas autorisé à prendre le départ si cet appareil ne fonctionne pas et ce, pour des raisons de sécurité.

Alors, histoire de me rajouter un handicap supplémentaire, il a fallu le réparer.

J'ai perdu près de 20 minutes.

Ce n'est pas grand chose 20 minutes au vu du retard accumulé mais comme je partais le dernier, les voitures partaient juste derrière moi et là, autant vous dire que je n'ai pas profité seul longtemps de la piste.

J'ai été rattrapé au KM 100, donc j'ai fait toute la spéciale dans la poussière avec une piste "défoncée".

Aujourd'hui il y avait beaucoup de dunes, j'appréhendais un peu mais finalement j'ai retrouvé le mode d'emploi du franchissement de dunes...

Et la récompense en fin de spéciale, cette magnifique descente d'IQUIQUE avec vue sur le pacifique, c'était juste magique.

Arrivé le dernier au bivouac, je répare la moto car j'ai chuté hier sur une pierre et j'ai un peu tordu l'avant.

Demain étape vers ANTOFAGASTA.

J'ai été suivi toute la journée par la télévision.

J'aurais peut être du les suivre car ils étaient avant moi à chaque fois sur les points de contrôle.Ils m'attendaient (cf: Petit reportage sur Yannick dans l'émission le Dakar sur France 4 mercredi 15 janvier 2014 à 18h00).

Bonsoir

A bientôt

Pr Yannick #118

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 9 Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 9 Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 9

13 Janvier 2014

Bonjour à tous,

ça commençait plutôt mal pour moi car j'étais persuadé que mon départ était à 7h39 ce matin alors j'ai pris un peu mon temps, j'ai pris mon petit déjeuner, j'ai fini mon roadbook et en passant devant le tableau des départs je m'aperçois que mon départ est à 7h09... et il est 7h04.
Alors ça été un sprint pour me préparer et être à temps au départ.
La liaison a été tranquille.
Il y avait une fanfare de folie au départ de la spéciale.
La spéciale était magnifique avec des paysages superbes du désert du Salar, j'espère que vous avez pu voir quelques images à la télé.
Aux alentours du KM 120, j'ai pris une " boîte", la moto va bien et j'ai une petite plaie à la main, je pense avoir une élongation du pousse et quelques douleurs aux cervicales mais ça va et je suis allé voir les ostéo.
Du coup, ça m'a un peu calmé et j'ai donc roulé très tranquillement.
Aux 2ème ravitaillement essence, j'étais assez fatigué, les médecins m'ont mis une vingtaine de minutes sous oxygène, ma saturation était à 78%.
Mon objectif est allé jusqu'au bout, à VALPARAISO, donc doucement mais surement....
J'ai quand même pris une 2ème boîte sur la liaison retour, mais tout va bien.
Demain très belle étape avec de grandes dunes et surtout celle à l'arrivée d'IQUIQUE.

A bientôt
Yannick #118

CLassement de l'étape : 83iéme en 9:42:29 avec un écart de 04:19:09

Bonjour à tous,

Aujourd'hui a été une très belle étape et je me suis fait plaisir.

La spéciale a été retardée et heureusement puisque j'aurais été en retard.

En effet, les stigmates de la première semaine sont présents et l'altitude est assez pesante alors je me suis arrêté pour boire un café plutôt que de m'endormir sur la moto.

La liaison a donc été rallongée.

Les Boliviens sont des " fous furieux" puisque je me suis arrêté en dehors du balisage et en moins de temps qu'il ne faut pour le dire un énorme attroupement s'est formé autour de moi.

Aujourd'hui est la première journée d'une étape marathon, et en fait, je crois que ces étapes sont les meilleures pour moi car nous sommes logés, nous dormons dans de vrais lits, nous mangeons assez bien et pour faire l'entretien de la moto, nous avons à notre disposition, deux camions entièrement équipés qui servent d'ordinaire à l'entretien des véhicules de l'organisation.
Ce soir l'ambiance est hyper sympa et nous avons eu droit au discours du Président Bolivien.

Le tracé de demain a été modifié en raison des pluies de ces derniers jours mais j'espère que nous verrons le lac salé.

Je vais maintenant aller nettoyer la moto puis dormir car demain, le départ de la spéciale est à 6h00, donc le levé est de très bonne heure.

A bientôt
Yannick #118

(ndlr : Yannick en retard ? Cela pourrait en surprendre plus d'un mais sachez que Yannick se prépare toute l'année pour le Dakar et cette préparation passe aussi par une acclimatation au décalage horaire, alors il s'efforce tout au long de l'année de vivre à l'heure Argentine, tant et si bien que lorsque vous le croyez en retard il a en fait, pour lui, quelques heures d'avance, lol).

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 7

Yannick Guyomarc'h - Dakar 2014 - Etape 7

Lire la suite...

Bonjour à tous,
Contrairement à ce que nous avons tous d'afficher sur nos ordinateurs, Yannick ne se trouve absolument pas coincé au WP 7.
Il est en fait au Bivouac depuis 23h00 (heure argentine soit 3h00 du matin chez nous).
Il a donc pu profiter de la journée de repos à SALTA.
Il revient sur cette semaine riche en émotions.
Lors de la première journée du rallye, j'ai eu des problèmes de chauffe avec la moto, difficultés que j'ai résolues de manière temporaire au coup par coup.
Au bivouac du soir, je rencontre Franck Albert qui me dit que la chauffe doit venir du joint de culasse.
Je décide alors de changer le moteur, mais il est 2h30 du matin et j'ai pris un petit coup de chaud dans la journée et la fatigue commence à se faire sentir, je sors le moteur mais je n'avance pas, je suis grogui.
Olivier, mécano d'Hugo, passe avec Dominique Marquant et me disent qu'avec si peu de temps avant le prochain départ (dans 3h00), je ne peux pas remonter un nouveau moteur.
Je décide donc de commencer l'étape marathon avec mon ancien moteur.
Je prends le départ de l'étape mais m'arrête très vite pour finir la mécanique sur la machine.
L'étape est belle mais j'ai pris du retard et j'arrive assez tard au Bivouac des motards.
Eh oui!!!!, je ne faisais pas parti des motards qui ont été ravitaillés par l'organisation.
Le deuxième jour de l'étape marathon a été très difficile, je suis arrivé très tard au bivouac et je n'ai donc pas pu faire l'entretien de la moto.
Lors de l'étape 4, journée fournaise, j'ai eu un gros coup de chaud.
Je me suis pas mal arrêté pour boire et dormir."
(pour l'étape 5, la rédaction vous prie de l'excuser mais elle a un buzz et ne se rappelle plus les paroles de Yannick, il se fera un plaisir de revenir lui même sur cette étape).

" Pour qualifier la semaine que je viens de vivre, je dirais Chaud, Dur, Peu de sommeil ce qui complique un peu les choses mais c'est le dakar (ndlr c'est ça qu'il appelle des vrais vacances!!!!) 
" Mon dernier mot sera pour Eric Palante, plus qu'un pote c'était un vrai bonhomme, je crois que j'ai fait tous mes Dakars avec lui, on faisait ensemble toujours l'inventaire du contenu de nos malles avant le début de la course pour voir si nous avions fait les mêmes choix.
A l'arrivée d'un Dakar, il m'avait dit "Tu vois, finir un Dakar en tant que malles moto, on a quelque chose en plus que les autres ne peuvent pas comprendre"....Il va nous manquer.
Il est 15h00 ici, je vais finir la mécanique de ma moto car une longue semaine m'attend".
A bientôt.

Yannick n°118

Re bonjour à tous,
Super nouvelle, Yannick est au départ de l'étape 6 en 87ème position.
Un grand bravo à ce très courageux pilote, nous sommes très fiers de lui, et un grand merci à la Direction de course.
A bientôt

Bonjour à tous,
Voici quelques nouvelles de notre pilote et "galérien" préféré que nous avons eu furtivement au téléphone ce matin, car nous devions joindre pour lui le PC Course pour indiquer sa position et bien sûr son intention de rejoindre le bivouac de TUCUMAN, sans roadbook, pour prendre le départ de l'étape d'aujourd'hui.
Yannick nous a contacté car le bouton bleu de l'iritrack (Système de sécurité et de suivi par satellite en temps réel) sert à communiquer avec le PC Course mais le sien n'a pas fonctionné.
L'étape 5 a été très difficile et pas seulement pour Yannick qui a atteint l'arrivée de la spéciale à 7 heures ce matin (heure française).
Nous ne savons pas encore s'il a rejoint TUCUMAN dans les temps, mais nous l'espérons vivement.
Nous allons suivre attentivement l'étape 6 et attendre la décision de la direction de course qui ne devrait pas tarder à être rendue, mais David CASTERA nous a d'ores et déjà annoncé que Yannick pourrait reprendre le départ s'il n'arrivait pas trop tard quand même pour pouvoir rester sous la couverture sécurité du rallye.
A bientôt

 Yanncik Guyomarc'h Dakar 2014 - Chilecito > Tucumán

Yannick Guyomarc'h au cours de la Spéciale: Etape 4 : Chilecito > Tucumán

Mercredi 8 Janvier 2014 : San Juan > Chilecito
Bonjour à tous,
Nous n'avons toujours pas eu Yannick au téléphone ce qui signifie que les informations sont un peu minces et se limitent à ce que nous apprenons par les médias et le site du Dakar.
D'après France 4, l'étape Marathon a été très difficile pour certains pilotes moto qui ne seraient même pas arrivés au Bivouac. Ils seraient au nombre de 15 et il a fallu les ravitailler en eau et nourriture par hélicoptère. Même s'il faisait parti de cette poignée de pilotes "en galère"(ndlr : ce qui est, malheureusement, souvent le cas de Yannick), il était, quoiqu'il en soit, inscrit sur la liste des partants de l'étape 4 et est arrivé 118ème à CHILECITO.
Il est actuellement 112ème du classement général étape et devrait partir lors de l'étape 5 en 118ème position.
A bientôt

 

Yannick Guyomarc'h 4ème étape : San Juan > Chilecito

 Yannick Guyomarc'h au cours de la Spéciale: Etape 4 : San Juan > Chilecito

Lire la suite...

Bonjour,
Nous n'avons pas eu de nouvelles téléphoniques de Yannick hier soir qui est arrivé très tard au Bivouac.
L'étape d'hier était une étape marathon, ce qui signifie que les pilotes moto sont dans un bivouac à part mais surtout qu'ils n'ont aucune assistance et qu'ils doivent réparer ou entretenir eux même leurs machines, (ce qui est quotidien des malles motos).
Nous ne pourrons donc pas, pour le moment, vous fournir des explications quant aux problèmes que Yannick aurait pu rencontrer mais plusieurs pilotes sont partis dans une mauvaise direction et ont rencontré les pires difficultés pour rallier le bivouac, allant jusqu'à porter les motos.
Yannick est 116ème au classement général et part en 117ème position de la spéciale aujourd'hui.
A bientôt.

Chilecito > Tucumán

 Yannick Guyomarc'h au cours de la Spéciale: Etape 3 : San Rafael ->San Juan

Lire la suite...

"Bonjour,

Une nouvelle étape de terminée, non sans mal pour être honnête car je me suis fait surprendre par la spéciale mais je ne pense pas être le seul.
La première partie s'est plutôt bien passée, j'ai roulé à mon allure tranquillement.
Cela s'est un peu gâté dans la deuxième partie avec les dunes parce que la moto a de nouveau chauffé alors j'ai avancé en saut de puce.
Dès qu'elle chauffait, je m'arrêtais pour la préserver.
J'ai pas mal ramé d'autant que les dunes étaient très difficiles.
J'ai eu un petit souci avec le GPS qui ne capte plus rien, ça n'est pas trop que j'en ai besoin pour m'orienter mais c'est surtout lorsqu'il faut valider aux WP obligatoires (ndlr : ce sont des lieux de pointage obligatoires), ils doivent les déverrouiller, donc j'ai du faire des allers et retours dans les dunes pour faire valider mes passages.
Je vais tenter de régler ce problème ce soir.
J'ai également un peu de boulot sur la moto comme changer le pneu avant et surtout gérer le problème des ventilateurs car demain c'est une étape marathon donc sur deux jours.

A très bientôt

Yannick n°118"

NDLR : Une grosse pensée pour Frédéric MILLET concurrent n°188 qui a été contraint à l'abandon.

Yannick Guiomarc'h au cours de la Spéciale San Luis -> San Rafael

 Yannick Guyomarc'h au cours de la Spéciale San Luis -> San Rafael

Lire la suite...

Bonjour à tous,
Je suis bien arrivé à SAN LUIS après 800 kilomètres mais avec quelques frayeurs car j'ai cru que le moteur allait lâcher alors j'ai roulé au ralenti.En arrivant j'ai vu Olivier, le mécanicien d'Hugo(n°69), qui s'est vu rassurant, Je me suis peut être affolé pour rien.....!!!! Sinon, petites galères ce matin parce le camion des malles motos est parti hier à 15h30 alors il a fallu faire un choix, soit mettre toutes nos affaires dedans et vivre en tenue de motard, soit garder un sac, ce que j'ai fait, mais ce matin il m'a fallu trouver une solution pour son transport, et j'ai eu du mal. Donc au moment où je vous parle, il y a certaines affaires que je n'ai pas encore récupérées, je suis donc pieds nus, sans short avec ma tenue d'aujourd'hui un peu humide.
En ce qui concerne la moto, j'ai pas mal avancé dessus. J'ai changé le pneu arrière, fait la vidange et les filtres. Je vais mettre mes ventilateurs en marche forcée.
Maintenant, il ne me reste qu'à aller manger et préparer mon road book.
Bonne soirée à tous"

Yannick Guiomarc'h au cours de la Spéciale Rosario->Sanluis

Yannick Guiomarc'h au cours de la Spéciale Rosario->Sanluis

Lire la suite...

Le courage de la lanterne rouge moto

Pompier dans la vie, Yannick Guyomarc'h est un vrai amateur sur ce Dakar. Il a le plus petit budget et pointe à la dernière place du classement général parce qu'il a décidé d'essayer de rejoindre l'arrivée à Valparaiso tranquillement. Il est en effet très marqué par la mort de son ami Palante, le motard belge disparu sur la course il y a quelques jours. Reportage émouvant d' Arnaud Romera et Régis Mathé.

Repportage réalisé par France Télévision le 15 Janvier 2014

Source : France Télévision http://www.owaka.fr/news/view/1116/malle-moto-yannick-guyomarc-h-le-galerien-du-dakar

Yannick Guiomarc'h sur le podium de départ

Yannick Guiomarc'h avec tout les participants photo souvenir

Inscription newsletter

Blog Vocal

By: Stectech Web Design